CHRISTINE GOYAT

“L’essence de tout art est de se faire plaisir en donnant du plaisir.” (Mikhail Baryshnikov)

Éveil et Initiation

Avec mon corps
Extrait de "L'enfant et la danse" de Jacqueline ROBINSON

Au travers d’ateliers, de propositions diverses et variées, d’échanges, d’écoute, d’observation, l’enfant va construire et se construire, mettant en place dans son corps l’ensemble des fondamentaux de la danse, éléments qui lui seront nécessaires, à 8 ans (soit CE2 en milieu scolaire) pour choisir et apprendre une technique de danse : classique, jazz ou modern’ jazz, contemporain.

L’enfant est dans l’action. C’est par l’action qu’il intègre les apprentissages des fondamentaux du mouvement dansé, qu’il recherche «sa singularité et sa propre façon de danser» qu’il découvre et développe ses compétences. Quelques mots clés : imaginaire, créativité, singularité, exploration, observation, appropriation, écoute, expérimentation, ludique, désir de découverte, contraste, alternance, mise en place des différents repères fondamentaux, accompagnement et développement de la compréhension et conscience du corps, du mouvement, de l’espace, musicalité… le tout au fil du temps.

Cours de danse éveil et initiation
Crédit Photo Zeb Webdesign
Crédit Photo Zeb Webdesign

Le niveau va crescendo : les cours d’éveil  sont  proposés pour les enfants de 4 et 5 ans (soit classe de «moyenne section » et «grande section» en milieu scolaire). Les cours d’initiation sont  enseignés pour les enfants de 6 et 7 ans (soit  classe de CP  et CE1 en milieu scolaire).

Le contenu des séances est ainsi progressivement abordé, approfondi, expérimenté de façon plus personnelle et singulière, ajouts d’éléments complémentaires, qualité de plus en plus poussée et recherche en atelier de plus en plus affinée, affirmée et singulière, mémorisation de plus en plus importante, relation à la musicalité plus poussée, fine, autonomie de l’enfant…

Passer de l’éveil à l’initiation, c’est passer de l’atelier de découverte à celui de la technique.

cours éveil initiation
Crédit Photo Zeb Webdesign

Et ensuite ?

Après avoir découvert et expérimenté les éléments fondateurs, l’enfant est enfin prêt, par étapes et selon les cursus adaptés, à construire sa personnalité dans l’art de la danse.

Selon la loi du 10 juillet 1989, l’enfant ne pourra commencer une technique spécifique de danse (classique, jazz ou modern’ jazz, contemporain) qu‘à partir de l‘âge de 8 ans (soit classe de CE2 en milieu scolaire).

Références bibliographiques

  • Dictionnaire de la danse,  Larousse.
  • L’enfant et la danse, Jacqueline Robinson.
  • L’éveil et l’initiation à la danse, CND, 1999.
Retour en haut